Énergie et environnement

Une société minière russe admet la pollution par les déchets dans l'Arctique

Une société minière russe admet la pollution par les déchets dans l'Arctique



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le géant minier russe Norilsk Nickel, qui était sous le feu le mois dernier pour un énorme déversement de diesel dans l'Arctique, a déclaré dimanche qu'il avait suspendu le personnel impliqué dans le pompage de grandes quantités d'eaux usées dans la toundra locale.

Les eaux usées ont été extraites d'un réservoir extrêmement rempli et déversées dans la faune environnante.

L'entreprise a déclaré qu'il s'agissait d'une «violation flagrante des règles d'exploitation».

VOIR AUSSI: LES RIVIÈRES ARCTIQUES RUSSE FONCTIONNENT EN ROUGE, CAUSANT UN ÉTAT D'URGENCE

Cette fois-ci, les employés de Norilsk Nickel ont abandonné 6000 mètres cubes de liquide habituellement utilisé pour traiter les minéraux dans les installations de l'entreprise pendant «plusieurs heures».

Journal russe indépendant,Novaya Gazeta des vidéos publiées montrant de grandes canalisations métalliques transportant les eaux usées du réservoir et déversées dans les arbres voisins.

Les rapports de la publication affirment que l'eau a été délibérément pompée et que dès que les enquêteurs et les services d'urgence sont arrivés sur les lieux, les tuyaux ont été rapidement retirés.

Le Comité d’enquête aurait reçu des informations faisant état de «déversements non autorisés de déchets liquides dans la toundra» et aurait ouvert une enquête sur la question.

La porte-parole de Norilsk Nickel, Tatiana Egorova, a déclaré dimanche à l'AFP que les employés de l'usine avaient pompé "de l'eau purifiée" et qu'une enquête interne était en cours.

L'agence russe des ressources naturelles a expliqué que l'eau avait été retirée du réservoir à la suite de fortes pluies, car il y avait un risque de débordement.

Le déversement du mois dernier, lié à une filiale de Norilsk Nickel, était dû à un réservoir de carburant effondré qui a subi son sort en raison de la fonte du pergélisol. Le président Vladimir Poutine a déclaré l'état d'urgence et a promis de payer pour le nettoyage.

Les autorités russes ont expliqué qu'elles pourraient nettoyer le déversement de la surface de la rivière, mais qu'un nettoyage complet prendrait probablement des années.


Voir la vidéo: La Russie inaugure son titanesque projet gazier Yamal dans lArctique (Août 2022).